Les traitements Cliniques PDF Imprimer Envoyer


Chirurgie de la stérilité :

Il faut distinguer:
  • la microchirurgie par laparotomie afin de traiter des lésions au niveau des trompes, des ovaires ou de leur proche environnement.
  • la coeliochirurgie qui consiste à intervenir à ventre fermé sous le contrôle d’une lunette optique introduite par l’ombilic.

  • Cette dernière technique présente un intérêt diagnostique pour évaluer l’état des trompes et des ovaires ; mais elle peut aussi être réparatrice de certains obstacles nuisibles à la rencontre des spermatozoïdes et de l’ovocyte dans la trompe ou de certaines lésions sources d’hypofécondité comme celles de l’endométriose. Les résultats de la fécondation in vitro ont permis de mieux préciser la place de coeliochirurgie et d’éviter des réinterventions inutiles.


Traitements hormonaux :

Ils consistent à améliorer la qualité de l’ovulation et à préciser le moment optimal pour la rencontre des gamètes en vue de la fécondation. Ils s’accompagnent d’un contrôle biologique et échographique durant les quelques jours qui précèdent l’ovulation.

controle catheter

Techniques de l’AMP : abréviations - voir traitements biologiques

  • IAC avec sperme du conjoint en cas d’hypofertilité masculine, troubles de l’ovulation, troubles des rapports sexuels, après auto-conservation de sperme réalisée notamment pour préserver la fertilité avant un traitement stérilisant .
  • IAD avec sperme du donneur en cas de stérilité masculine, de maladies graves et transmissibles (génétiques ou virales)
  • FIV : fécondation in vitro en cas de stérilité tubaire, hypofertilité masculine ou féminine, infécondité inexpliquée.
  • MIV : maturation in vitro de l’ovocyte en cas de déficit in vivo
  • ICSI : FIV avec micro-injection du spermatozoïde dans l’ovocyte en cas de stérilité masculine ou échecs sévères de FIV
  • IMSI : ICSI assistée d’une imagerie amplifiant le spermatozoïde pour un choix plus sélectif
  • FIVD : sperme du donneur en cas de stérilité masculine associée à une indication féminine de FIV, échecs d’IAD, FIV, ICSI.
  • FIVDO : FIV à partir d’ovocytes donnés et fécondés avec les spermatozoïdes du couple receveur en cas de stérilité féminine par absence d’ovocytes, congénitale ou acquise, maladies graves et transmissibles (génétiques ou virales), échecs de FIV avec ou sans ICSI.
  • AE : accueil d’embryon en cas de double stérilité féminine et masculine par absence numérique ou fonctionnelle d’ovocytes et de spermatozoïdes
  • TEC : transfert d’embryons préalablement congelés


La GPA, gestation pour autrui ou prêt d’utérus est interdite en France

Salle de ponction pour la Fécondation In Vitro

Salle de ponction ovarienne en vue de fécondztion in vitro